La nouvelle (1990)

 

 

This is a news story reformatted for this web page

Note: This is a news story reformatted for this web page.

CAHIER SPÉCIAL: INDUSTRIES - COMMERCES - SERVICES  (1990)

La Nouvelle

Sherbrooke - Rock Forest - Fleurimont - C. d'Ascot - St-Elie d'Orford

17 AU 24 MARS 1990 - PAGE 23

APPRENDRE L'ANGLAIS EN S'AMUSANT!

"Il n'y a pas d'enfants incapables d'apprendre, seules les limitations du professeur peuvent les en empêcher!"


 

Telle est la devise de Suzan Danis, enseignante et directrice de l'ECOLE DE BILINGUISME DE L'ENFANCE ET DE LA JEUNESSE. Située près de l'Université de Sherbrooke, cette institution d'enseignement de la langue anglaise a été fondée en 1986. Tout d'abord destinée aux enfants des niveaux scolaires primaire et secondaire. L'école a récemment modifié ses locaux pour accueillir les enfants en âge de fréquenter la prématernelle et la maternelle. C'est la seule école de langue au Québec entièrement consacrée aux enfants.

Américaine d'origine, Madame Danis a adopté le Québec comme nouvelle patrie et ne regrette certes pas son choix car elle y adore son peuple et sa culture. Enseignante de profession aux États-Unis, elle constata rapidement de graves lacunes dans l'enseignement de l'anglais aux enfants et aux adolescents. Dans un premier temps, elle a participé activement à l'élaboration d'un programme d'enseignement de l'anglais au Centre Communautaire de Loisirs Sherbrooke Inc. Puis elle prit la décision de fonder sa propre école en y incorporant sa philosophie bien particulière de l'enseignement!

 

 

 

La psychomotricité est dévelopée par l'expression corporelle et la danse.

En prématernelle et en maternelle, deux programmes sont offerts mais disons tout d'abord que chaque professeur a un petit groupe d'élèves ce qui lui permet de donner le maximum d'attention à chaque enfant. Les jeunes y sont admit entre 3 et 6 ½ ans. Et puisque la loi n'oblige pas l'enfant à fréquenter les classes maternelles mises sur pied par le Ministère de l'éducation, ses parents peuvent choisir de l'envoyer à l'ÉCOLE DE BILINGUISME DE L'ENFANCE ET DE LA JEUNESSE afin qu'il y apprenne l'anglais tout en bénéficiant des activités de l'école maternelle traditionnelle. Un premier programme dit "d'immersion" s'adresse à l'enfant qui fréquentera l'école cinq demi-journées par semaine. Le deuxième programme dit "d'initiation veut rejoindre l'enfant qui ne fréquentera la maternelle que quelques jours par semaine. Dans les deux cas, le prix est de $10.00 la demi-journée et l'école accueille les enfants entre 9h00 et 11h30 l'avant-midi et entre 13h00 et 15h30 l'après-midi. Les enfants inscrits à l'école peuvent également profiter d'un service de garderie à compter de 8h00 le matin et jusqu'à 17h00 après les heures de classes.

La structure de l'apprentissage à été conçue par Suzan Danis. Ainsi en immersion, la demi-journée se divise en quatre activités. Le premier mois est réservé à l'établissement de relations humaines entre le professeur et l'élève. Ainsi une seule des quatre activités fait uniquement en anglais afin de ne pas traumatiser l'enfant face à l'apprentissage d'une nouvelle langue. Et parmi ces activités, on retrouve notamment de la danse, du théâtre, du bricolage, des histoires, la botanique, des comptines, des jeux éducatifs, l'audio-visuel, la cuisine, la musique, etc. Cette phase est excessivement important afin d'établir une relation de confiance entre l'enfant et le professeur.

Les cours pour tous les âges sont donnés au élèves en petits groupes.Ici un groupe d'adolescents avec leur professeur.

Une chose à noter: même la collation, fournie par l'école, fait partie de l'apprentissage. Selon un thème choisi, par exemple le petit déjeuner, l'enfant apprend à cuire et apprêter ses aliments…en anglais! Ainsi l'enfant apprend par expérimentation plutôt que par "mémoire". Après le premier mois, l'infant peut compter jusqu'à dix, il connaît ses couleurs et peut nommer différents objets, nourritures et actions. Ensuite, l'anglais est employé à 90%, toujours à travers les différentes activités, si bien qu'après trois mois, les enfants comprennent bien le sens des phrases. Enfin, ils tiennent un discours cohérent après quatre mois d'apprentissage.

 

 

L'ÉCOLE DE BILINGUISME DE L'ENFANCE ET DE LA JEUNESSE, dans son architecture même a été conçue afin de donner un environnement sain aux enfants. Située sur un grand terrain, loin de la rue dans un quartier paisible, la propriété est entourée d'une haute haie de cèdre l'isolant des bruits hostiles de la ville.

En bricolant, les enfants développent leur motricité fine.

Les deux étages réservés à l'institution, sont inondés de lumière grâce à de longues et larges fenêtres qui naissent à partir du toit et qui se prolongent jusqu'au sol. Partout des plantes fleurissent à longueur d'année. On a ainsi l'impression d'être continuellement à l'extérieur. L'étage du bas est consacré à la cuisine, au bricolage et une salle de repos y est aménagée. Quant à l'étage du haut, il est aménagé à l'image d'un salon conventionnel avec divans et équipements audio-visuel afin que l'enfant puisse s'y retrouver comme à la maison. À l'extérieur, on retrouve un jardin où les enfants apprennent par expérimentation en cultivant les légumes, les petits fruits et les fleurs. Quatre professeurs expérimentés y travaillent, et une grande responsabilité repose sur leurs épaules car comme le soutient Mme Danis: "il n'y a pas d'enfants incapables d'apprendre, seules les limitations des professeurs peuvent les en empêcher."

 

 

L'ÉCOLE DE BILINGUISME DE L'ENFANCE ET DE LA JEUNESSE offre également des cours d'anglais en petits groupes aux élèves du primaire et du secondaire, toujours axés sur la même philosophie de l'expérimentation. Par exemple, les étudiants ont déjà monté et réalisé 2 pièces de théâtre ces 3 dernières années. Pour les enfants du primaire et du secondaire, la session est de trois mois, une fois par semaine, le soir de 6 à 8 ou le samedi, à raison de deux heures chaque fois au coût de 165$ la session. Il y à aussi des cours privés pour les adolescents du secondaire, ces cours se donnent après les heures de classe en fin d'après-midi ou le soir.

C'est facile de s'exprimer en petits groupes.

Enfin plusieurs se demandent si l'école offre des "camps linguistiques" durant la saison estivale. Suzan Danis est catégorique sur ce point: les camps d'immersion tels qu'ils sont conçus présentement par quelques écoles de langues sont à peu près inefficaces. "Je trouve malheureux que des parents dépensent des sommes énormes pour envoyer leurs enfants dans de tels camps où finalement ils n'apprennent pratiquement rien! Dans ces camps, les francophones se regroupent naturellement entre eux et continuent de parler français. La formule est à repenser totalement!"

L'improvisation et l'expression dramatique mettent l'accent sur la créativité et le langage.

Il ne serait d'ailleurs pas surprenant qu'un jour, L'ÉCOLE DE BILINGUISME DE L'ENFANCE ET DE LA JEUNESSE présente un concept tout à fait nouveau de ce genre de camp… l'avenir réserve toujours d'agréables surprises…

Même à un jeune âge, la confiance et l'estime de soi de l'enfant sont stimulées par la découverte de sa capacité d'apprendre.

Calendriers scolaires

premat calendar



Établi depuis 1986! DÉJÀ PLUS DE 30 ANS!